Influences


Mon expérience auprès des enfants en école maternelle m'a donné le goût de fabriquer, façonner, créer avec des petits riens, d'inventer et de bricoler avec un souci d'esthétique et, toujours en pointillés, le plaisir et la fantaisie.

De mes nombreuses visites en Orient, en particulier à Damas, je me suis imprégnée de ce Levant attachant et déroutant, jusqu'à le peindre en grand et en miniature, à le porter en bijoux, à l'exhiber sur les textiles.

Aujourd'hui, j'élargis mon horizon, je déborde les frontières, et je glisse modestement vers le baroque.


Pourquoi "Une fille est née" ?


En Orient, quand il se produit dans une conversation un silence gêné et prolongé, là où en Occident nous dirions "Un ange passe", On dira là-bas "Une fille est née"...

Il s'agit donc pour moi de rendre aux filles la place qui leur revient.